Live 13 juin : Roberto Robao / Groupe Novembre (Tiasci)

Jeudi 13 juin 2019
Tiasci, 13 rue de l’Acqueduc (porte vitrée)
75010 Paris
20H ouverture des portes
20H30 premier set
P.A.F. 5 €
Notre dernière soirée de la saison, dans le cadre d’une série mensuelle associant concerts de musiques improvisée/expérimentale et performances “autres”.
L’événement sur facebook


Roberto Robao : Rêve de bambou

Rêve 1

Concert performance pour flûte et dispositif électroacoustique.

Gestion en temps réel d’un univers électroacoustique crée dans Main Stage-logiciel Midi et l’utilisation d’un instrument à base de capteurs gestuelles.

 


Groupe Novembre : Le viol de Lucrèce (théâtre d’objets)

Novembre

Elle est seule. Autour d’elle : une table, une chaise et du papier journal. Dans l’air plane comme le souvenir de paroles médiatiques à n’en plus finir… Des débats houleux, des raccourcis dangereux, des témoignages maladroits, qui alimentent les polémiques au profit des audiences. La télévision, la radio, internet nous livrent des paroles ambigües et quotidiennes à propos du viol, parfois dévastatrices, rarement réconfortantes, presque jamais encourageantes.
Elle est seule et elle a besoin de raconter cette histoire, qui aurait pu être la sienne. Lucrèce a été violée, elle pense à mourir. Du papier journal qui l’inonde, la narratrice fait jaillir tour à tour les personnages de Lucrèce, Tarquin (l’agresseur), du père, du mari, et de Brutus, dans la langue terriblement actuelle de Shakespeare.

Textes : Shakespeare
Mise en scène : Morgane Reignier
Comédienne et marionnettiste : Evangélia Pruvot
Création musicale : Luxalove
Avec le soutien du Théâtre aux Mains Nues, du Clastic Théâtre et de la Halle Roublot-Le Pilier des Anges.

https://www.facebook.com/groupenovembre/

« En moi il y a désormais bien plus de souffrances que de paroles, et ce serait trop longtemps me lamenter que de les dire toutes de ma pauvre langue fatiguée. Qu’elle se borne donc à ceci : Cher époux, un intrus a pris possession de ton lit, il s’est appuyé sur cet oreiller où tu avais coutume de reposer ta tête lasse. Le reste de l’offense, tu peux l’imaginer, et quelle odieuse violence il m’a fait subir. Hélas, ta Lucrèce n’a pu échapper à rien. »

 

 

Live 10 juin 2019 (Le Zorba) : John Krausbauer & Kaori Suzuki / Seuil Optique

20190610v1

Lundi 10 juin 2019
Le Zorba
137 rue Faubourg du Temple, 75010 Paris
21H
PAF : participation libre
Co-organisé avec  Doxa Esta et Le Zorba
L’événement sur facebook

John Krausbauer & Kaori Suzuki

JKKS-beas2

John Krausbauer (US) et Kaori Suzuki (US/JP) proposent une musique mêlant voix, électronique, et percussion. Leur travail s’inspire d’un intérêt commun pour la musique spirituelle et ecstatique, ainsi que pour les pratiques d’avant-garde. Basée sur des sons longs, des accordages alternatifs, la longue durée et l’endurance physique, leur musique explore les paramètres et possibilités des expériences de types psychotropiques plutôt que le strictement musical.


(The Lab, San Francisco. 2018)

John Krausbauer is a composer/multi-instrumentalist/improviser based in Oakland, CA. A long time purveyor of the ur-drone and trance-psychedelia, his work involves audio transmissions for TOTAL/immersive sensory experience. Transcendence through repetition, duration, alternate tunings, maximum volumes, and (often) stroboscopic lighting.
He has performed and presented his music in the U.S., Canada, Mexico, and Japan, in a multitude of settings – from basements, sidewalks, and rock clubs to colleges, churches, and art museums.
Over 20 recordings of his have been released on independent labels in the US, Europe, and Japan. His group and solo music can be found on Important, Beta-Lactam Ring, ANTS, Fabrica, Debacle, Autumn, and a number of other international labels.
His current music projects include the Ecstatic Music Band (a 10+ member-collective of strings players); solo music for voice, violin, and synth; his collaboration with partner, Kaori Suzuki, with bells, voices, strings, tape; the Minimalist psych-punk group Night Collectors; his systems-based phase compositions; and ongoing duo collaborations with Kentuckian steel bodied resonator guitar player R. Keenan Lawler, NYC bagpipe player David Watson, and Tokyo based guitarist Tetuzi Akiyama.

Dernier album solo en date : Blues for the grave (Debacle Records)
https://debaclerecords.bandcamp.com/album/blues-for-the-grave

Kaori Suzuki is a Tokyo-born music maker/composer residing in Oakland, CA. Her solo music involves electroacoustic sound technologies, intensely high register electronics, acoustic instruments and tape, seeking to create heightened listening states.
She has toured and performed her music in various venues across the U.S., Japan, Mexico, and Canada. From 2009-2015 she ran her electronic instrument building project, Magic Echo Music, collaborating with musicians on making custom interfaces and instruments for live performance (ASTRO, Mood Organ, Manuel Knapp). Her feedback/synthesizer recordings are found on Newsun (Sounds et al), and her release of a durational composition for very high frequencies, Conduit, is out on Second Editions (Berlin).
She currently plays drums in the Oakland based Minimalist psych-punk group, Night Collectors, and collaborates with partner, John Krausbauer, on voice, amplified strings, bells, and immersive light/sound happenings.

Dernier album solo en date : Conduit (Second Edition)
http://www.secondeditions.org/catalog/004

SEUIL OPTIQUE (Nicolas Tourney & Sig Valax)

seuil optique

Ce duo, composé de Sig Valax et Nicolas Tourney, propose une expérience singulière d’écoute musicale dans le noir.

Plongeant scène et public dans une obscurité intégrale, Seuil Optique élabore des transmissions électroniques éthérées, fabrique des drones qui oscillent entre bruitisme et voyage cinématique, sublime ces objets du quotidien que nos habitudes avaient rendu inaudibles. En bousculant les frontières entre l’écoute, la manipulation aveugle des machines et l’expérience immersive proposée au public, les deux musiciens recherchent de nouvelles pistes sonores. Cette recherche est aussi une exploration, en dialogue permanent avec les musicalités hybrides et la pratique d’instruments rares. Sur scène, ils utilisent des stratégies d’improvisation volontairement “ouvertes”, et s’autorisent après-coup des chemins différés dans la création radiophonique.

Extrait :

Seuil Optique sort son premier EP (Still Crossing) chez Snow in Water Records en juin 2019.
https://snowinwaterrecords.blogspot.com/2019/04/seuil-optique-still-crossing-ep-release.html

Remerciements à Alessandro Bosetti et aux Instants Chavirés (Montreuil, France), qui ont permis la rencontre de ce duo.