XtetX#33 (21 mai, L’Armony) : Haco / Emiko & KiriSute Gomen / M.A.K.T. Sono

xtetx33FB

 

Une soirée XtetX autour de la musicienne japonaise Haco lors de sa tournée européenne du printemps 2018.

Lundi 21 mai
L’Armony
39 Rue Edouard Vaillant
93100 Montreuil
19H-22H (fin de la musique à 22H)
5 euros
Page facebook de l’événement

Haco

http://www.hacohaco.net/haco/home.html
Active depuis les années 80, Haco est une des figures marquantes de la scène musciale expérimentale japonaise, notamment au sein des groupes After Dinner puis Hoahio. Elle est à la fois compositrice, chanteuse, multi-instrumentiste, improvisatrice utilisant voix et instruments électroniques, artiste sonore.
Lors de son précédent passage à Paris en septembre 2016 elle nous avait présenté son projet expérimental bugscope.
A l’occasion de cette nouvelle tournée européenne au printemps 2018, elle nous proposera un set des chansons acommpagné de projection vidéo. Ce sera l’occasion de découvrir son dernier album en date Qoosui, une pop éthérée aux arrangements désormais principalement électroniques et toujours aussi subtils.
Ce concert est la seule date de Haco lors de sa tournée européenne de 2018. En plus de son set solo, elle concluera la soirée dans une improvisation collective avec les autres musicien.ne.s présent.e.s.

 

Emiko & KiriSute Gomen (Emiko Ota & Julien Omeyer)

http://www.emikoota.com
Emiko & KiriSute Gomen
Musicienne japonaise de formation classique, Emiko Ota se met à la batterie à 18 ans et monte l’un des premiers girls band rock newwave au Japon : OXZ. Après avoir évolué dans diverses formations de rock expérimental dans les années 1980, elle s’installe à Paris en 1990, jouant notamment avec Mami Chan Band, Fantazio, Urban Sax, Taiko Kanou…
En 2011, elle monte son propre groupe avec des musiciens japonais, Emiko & KiriSute Gomen, où elle souhaite mélanger la pop, le rock, et les minyo traditionnels japonais. C’est le tout premier groupe où elle se concentre sur le chant. Les membres du groupe viennent (ou reviennent) du Japon et le cœur de leur musique repose sur le mélange de minyo (chanson traditionnelle populaire japonaise) et de west-coast rock n’ roll, en se permettant également l’appropriation de thèmes de musiques de films ou de chansons pop japonaises des années 60′, offrant à Emiko Ota toute la liberté d’exercer sa nature de « musicienne-caméléon ». À chaque morceau, le groupe réalise un arrangement dans un style qui lui est propre. Il s’agit, tout en témoignant d’un profond respect pour les minyo interprétés, de s’en approprier les composantes profondes, et de les confronter à la musique occidentale contemporaine. La démarche est similaire à ce qui fait la spécificité de la culture japonaise depuis son Histoire, la recherche d’un équilibre entre la force de la tradition et l’influence du monde occidental. Avec Emiko & KiriSute Gomen, cette évolution se fait au contact direct avec celui-ci, en France.

Julien Omeyer a commence ses activités de musicien sous le signe de “earn your ears”, à la recherche de divers équilibres entre improvisation et composition (premier album expérimental COMPROVISE(d) II – wander waver water and wind paru en 2006). Dès cet album, l’inspiration japonaise prédomine (Otomo Yoshihide, Takemitsu Toru…). Principalement guitariste, on peut également l’entendre au biwa, à la basse, au violoncelle…Il intègre en 2013 le groupe Emiko & KiriSute Gomen, fondé par Emiko Ota, et se consacre désormais presque exclusivement à la musique japonaise.

Le premier album du groupe, Shyohatto, est sorti en septembre 2013. Sur En’Ma-O, leur dernier disque en date, ils sont rejoints par Kawabata Makoto, leader des Acid Mother Temple.

En fin de set, Haco rejoindra le groupe pour une improvisation en trio (et plus si affinités…)

M.A.K.T. Sono

La soirée commencera avec le premier concert de M.A.K.T. Sono, issu de la rencontre de Magali Albespy et Kecap Tuyul autour d’une appétence commune pour des pratiques d’improvisation laissant la part belle à l’indétermination. Leur collaboration repose sur l’exploration de diverses configurations de jeu avec un appareillage électronique modulaire propice à la génération de situations instables et faisant vaciller la notion de maîtrise instrumentale. M.A.K.T. Sono expérimente des formes à la fois ludiques et méditatives entre le geste et le son, l’oreille et la main, l’activité et l’inactivité, la machine et le vivant.

Magali Albespy est danseuse et performeuse. Elle aime écarter les bordures des formats et des disciplines artistiques. Elle explore dans le corps, la vidéo et le son en rassemblant ses pratiques autour du goût pour la composition en temps réel.
https://magalialbespy.wordpress.com/
Non-musicien antididacte, Kecap Tuyul échoue depuis des années à faire comprendre ce qu’il entend par son approche échécologique de l’improvisation et persévère dans la non-maîtrise en remettant régulièrement en question ses pratiques de jeu et son rapport aux contextes de ses activités menées en public.
https://kecaptuyul.wordpress.com/collaborative-projects/m-a-k-t-sono/

Leur premier album, “If you were a clarinet” est disponible sur eg0cide productions.

 

2 responses to “XtetX#33 (21 mai, L’Armony) : Haco / Emiko & KiriSute Gomen / M.A.K.T. Sono

  1. Pingback: [Eg0_178] M.A.K.T. Sono : If you were a clarinet | Eg0cide Productions

  2. Pingback: M.A.K.T. Sono : If you were a clarinet (free download, eg0cide productions) | Kecap Tuyul

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.