Live [XtetX#37] 12 octobre 2018 à la Pointe La Fayette (Paris) : Elek Ember / Jules Valentin / XMussat & Kecap tuyul

Une soirée co-organisée par DOXA ESTA, Eg0cide productions et XtetX

L’événement sur facebook

Elek Ember

Duo electro-expérimental de Sig Valax (Mesce basse, Sysma, Vierge Noire) & Emilie Zawadzki (Mesce basse, Olgarym)

////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Jules Valentin : Tibetan feedback

Tibetan Feedback est un nouveau projet solo de Jules Valentin. Le dispositif : un bol tibétain, sur un microphone de contact, sur une plaque de verre, sur un ampli basse, avec un détour par quelques pédales d’effet. Circuit fermé, feedbacks de sons solidiens. Vibrations telluriques, drones sismiques, textures spasmodiques et frémissantes.
Jules Valentin est architecte et musicien, vit à Paris et est actif depuis une dizaine d’années à travers des concerts, des compositions de bande-son et des albums majoritairement auto-produits, en solo ou en collaboration. Sa formation pluridisciplinaire l’amène à envisager sa musique comme des espaces sonores, des paysages audibles, ou autres atmosphères acoustiques.
> https://julesvalentin.bandcamp.com/
////////////////////////////////////////////////////////////////////////

XMussat & Kecap Tuyul

Nouveau duo d’improvisation bruitiste de Xavier Mussat (guitare, effets) et Kecap Tuyul (machines à feedback, table de mixage bouclée sur elle-même).

Déviations de cordes, feedback errant, brouillages électromagnétiques. Bruissements dans le désert, orage à l’horizon…

////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Vendredi 12 octobre 2018  
La Pointe Lafayette
230 rue Lafayette 75010 Paris
21:00 – 0:00
PAF : 5€ – ou plus si vous vous voulez nous donner un coup de pouce: l’argent récolté lors de cette soirée nous aidera à financer un événement comportant plusieurs artistes étrangers à défrayer le 17 octobre.

 

Live [XtetX#36] 26 septembre : Leandro Barzabal / Onde Poussière / Sonark @ La Pointe Lafayette, Paris

xtetx 26 septembre barzabal onde poussière sonark

Une nouvelle co-organisation entre Doxa Esta, eg0cide et le collectif XtetX
L’Evénement sur facebook

Leandro Barzabal

Guitariste / improvisateur argentin
https://leandrobarzabal.bandcamp.com/

Au programme : installation sonore et set d’impro solo

Sonark

Duo d’improvisation acoustique
Judith Kan : voix
Simonetta Parisi : santour
Ni minéral ni animal. Un univers infirme, éventré, rouillé et englouti, qui grince et se tord depuis les eaux noires de l’hyper fond marin. Un nid d’acier sourd et bleu. Dilaté. Irrémédiable

 

Onde Poussière

onde poussière 20171013

photo : Aurélien Digard

Ajout de dernière minute : le retour de ce duo Doedelzak et Kecap Tuyul après presque un an d’interruption. Le duo se réinventera une fois de plus avec probablement un nouvel attirail sonore…

https://eg0cide.com/list-of-artists/onde-poussiere

https://kecaptuyul.wordpress.com/collaborative-projects/onde-poussiere/

Mercredi 26 septembre
La Pointe Lafayette
230 rue Lafayette
75010 Paris
21H
5€

[Live] Solo Duo Trio 3 (5 octobre, Instants Chavirés) : Farida Amadou, Olivier Benoît & Julien Desprez / Simon Henocq & Thomas Zielinski / Clara De Asis (coproduction Apocope, eg0cide et Instants Chavirés)

AFFICHE SDT3 NEW2.2

Les Instants Chavirés s’associent à nouveau au projet Solo Duo Trio initié par les labels Apocope et Eg0cide. Cette série de concerts est dédiée aux rencontres entre musicien.ne.s invité.e.s à tenter le temps d’un live, un projet ou une formation inédits selon un format simple et chaque fois identique : à un, à deux ou à trois. Chaque concert fait l’objet d’un enregistrement afin d’offrir sous la forme d’albums numériques un panorama de la scène expérimentale improvisée du moment.
Cette troisième édition sera une spéciale guitare avec à l’affiche 6 musicien.ne.s développant des approches singulières de l’instrument.

Vendredi 5 octobre 2018
7 rue Richard Lenoir
93100 Montreuil
Metro Robespierre (Ligne 9)
Ouverture des portes à 20h30
Concert à 21h00
10 euros (plein tarif)
8 euros (préventes et montreuillois, abonnés)

L’événement sur le site des Instants Chavirés

Page facebook de l’événement

Préventes en ligne

#Solo : CLARA DE ASIS


© Simone Petracchi

Clara de Asís est guitariste et compositrice, basée en France, née en Espagne (1988). Elle développe une approche instrumentale loin de tout académisme ; qui met en valeur la simplicité, la non-intervention et l’écoute active comme moyen de composition.
Sa musique a été présentée dans des nombreuses scènes et festivals internationaux (France, Espagne, République Tchèque, Angleterre, Allemagne, Finlande, Belgique, États-Unis…).
Ses pièces ont été interprétés par Juhani Grönroos, Lauri Hyvärinen, Jukka Kääriäinen, Sigurdur Rögnvaldsson, Greg Stuart & Erik Carlson.
Parmi ses collaborations: Laura Vazquez, Noël Akchoté, d’incise, Golem Mécanique, Bruno Duplant, Miguel A. García, Héctor Rey, Alfredo Costa Monteiro, Lauri Hyvärinen.
Ses travaux sont édités par PiedNu (France), INSUB (Suisse), Drone Sweet Drone (France), Marginal Frequency (USA), et Another Timbre (UK).
Son dernier album, « Do nothing », a été publié en 2018 (Another Timbre).

https://www.claradeasis.com/
https://vimeo.com/252096716

#Duo : SIMON HENOCQ & THOMAS ZIELINSKI

Simon Henocq
Musicien basé à Paris, sa pratique des arts sonores est ouverte et ses territoires d’expression sont multiples. Il se produit aux machines (Helved Rüm, Vegan Dallas, We Use Cookies), à la guitare (Coax Orchestra, Le radeau de la méduse..), travaille en live sur des dispositifs électroniques (Biki?), ou en studio en tant que réalisateur et ingénieur du son.
En 2015 il imagine et conduit avec Julien Desprez le projet Brazil Mashup, performance immersive pour 4 écrans vidéo et 10 musiciens.
Il est l’un des directeurs artistiques du collectif Coax.

http://simonhenocq.blogspot.com/

https://youtu.be/P-TNEWqlk0s

Thomas

Thomas Zielinski
Guitariste aux influences diverses telles que le free jazz, le jazz, le rock indépendant et le blues, Thomas Zielinski est actif sur la scène Parisienne des musiques improvisées.
Il fait partie du jeune collectif 2035 et joue dans des formations telles que “Manolito” avec Olivia Scemama et Tom Malmendier, ou encore le “2035 trio” avec Basile Naudet et Augustin Bette.

https://www.facebook.com/thomas.zielinski.5
https://www.facebook.com/collectif2035/

#Trio : FARIDA AMADOU, OLIVIER BENOÎT & JULIEN DESPREZ

Farida Amadou a débuté la musique en chantant et jouant de la guitare de manière principalement autodidacte. Quelques années plus tard, elle a commencé à jouer du jazz et du hip-hop à la guitare basse, son instrument principal depuis 2011. En 2013 elle se plonge dans l’improvisation libre, notamment en compagnie du percussionniste Tom Malmendier avec qui elle fonde le duo Nystagmus en 2014. Basée à Liège, elle collabore régulièrement avec différents artistes belges (Laurent Demoulin (poet), DJohndoe (Les Anonymes, Bertrand De Lamalle (Sublimabim), Ian-Elfinn Rosiu (Hapax), Xaviere Fertin (L’Oeil Kollectif), Virginie Honvoh (danseuse et performeuse)) et d’autres pays (Linda Sharrock, Mario Rechtern, Balasz Pandi, Karl H Bjora, Jasper Stadhouders, Onno Govaert, Eve Risser, Morgane Carnet, Benjamin Sanz…)

https://www.amadoufarida.com/
https://soundcloud.com/farida-amadou/solo-lezorba-paris-march18

Olivier Benoît
Guitariste, compositeur chef d’orchestre et improvisateur né en 1969, Olivier Benoit investit aussi bien les champs de l’improvisation libre, de la musique expérimentale que ceux du jazz ou de la musique contemporaine et électronique. Il participe ainsi à des projets mêlant différentes disciplines : avec le chorégraphe David Flahaut, Karol Armitage (2001), la trapéziste Clémence Coconnier, avec Charlotte Lanselle (‘installations plastiques), Il joue solo, en duo, compte plusieurs formations au sein du Crime (Optronic, Electropus, IMAO, La Pieuvre) et de Circum : Happy House, Circum Grand Orchestra, Hué (avec des musiciens vietnamiens)…, joue avec de nombreux musiciens: Christophe Marguet, Régis Huby, Bruno Chevillon, Sophie Agnel, Jean-Luc Guionnet, Joëlle Léandre (Figures Erotiques , quintet avec Simon Goubert, Jean-Luc Capozzo, trio avec Carlos Zingaro), Edward Perraud, Philippe Deschepper, Jacques Mahieux, Michel Doneda… Il a collaboré avec l ‘ensemble Ars Nova pour un opéra contemporain dirigé par Philippe Nahon.…
Il est directeur de l’ONJ jusque fin 2018 et dirige l’orchestre Electron.

http://obenoitmusic.free.fr

https://www.youtube.com/watch?v=fKx7ck3hg48

Julien Desprez commence la guitare en autodidacte à l’âge de 16 ans. Il intègre ensuite les conservatoires De Yerres et de Montreuil d’où il sort avec un D.E.M et une médaille d’or jazz. Parallèlement, il participe à divers concerts qui lui donnent l’occasion de côtoyer : Charlie Haden, François Jeanneau, Tortoise, Louis Sclavis, Stephane Payen, Guillaume Orti, Benoit Delbecq, Han Bennink, Edward Perraud, Eve Risser, Mederic Collignon, Magic Malik, Emmanuel Bex, Hasse Poulsen.
Il est un des co-fondateurs du collectif Coax créé en 2008 avec Benjamin Flament et Yann Joussein. Il détourne la guitare grâce à toute une batterie de modifications internes ou externes, jouant avec ses micros, et transformant le son de l’instrument grâce à des pédales et à diverses techniques de jeu personnalisées dont certaines inspirées par la danse et l’esthétique glitch comme dans son projet Acapulco.

http://www.juliendesprez.com/
https://vimeo.com/89460435

XtetX#35 : Volt / Summer / M. Albespy, Marieheüln, S. Valax / Church Fire / Mirror Fears (9 juin, La Pointe Lafayette)

XtetX – Fauchage Collectif & DOXA ESTA présentent

Volt / Summer / M. Albespy, Marieheüln, S. Valax / Church Fire / Mirror Fears

Samedi 9 juin 2018  
La Pointe Lafayette
230 rue Lafayette
Métro Jaurès

20:30 – 2:00
5€

Une soirée très éclectrique, voire carrément survoltée…
https://www.facebook.com/events/307896499743567/


Volt (Paris)

Technoise rudimentaire du futur
Morgane Carnet: batterie
Olivia Scemama: basse


Church Fire (Denver)

Described by 303 Magazine ​as “an entrancing electronic exorcism,” Shannon Webber and David Samuelson make up a “dramatic music force that you can only begin to understand after seeing church fire perform live.” church fire’s unique approach to witch house/dance music and their undeniable punk aesthetic make them a versatile fit on any bill. Their latest full length album, pussy blood, was
released by MC Sole​ (Anticon​) on his Denver label Black Box
Tapes​.

https://churchfiremusic.com/
https://churchfire.bandcamp.com/


Summer (Paris)

Electro-noise-rock sans pitié

http://www.summersite.fr


Magali Albespy / Marieheüln / Sig Valax (Paris)

Trio d’improvisation sur “soundbox”, instrument électroacoustique inventé par Derek Holzer

https://magalialbespy.wordpress.com/

https://www.sigolenevalax.net/


Mirror Fears

Mirror Fears is the dark ambient beat-driven solo project of Kate Warner, based in Denver, CO. Described as experimental synth-pop and avant-garde electronica, Mirror Fears draws upon the minimalist approach of XX, the lush textures of M83, and the harshness of Gazelle Twin. She will be touring Europe and playing Titwrench Fest Stockholm​ in June, 2018 with her new full-length album Eaten, on the new Denver label Abstract Without Abstraction.

http://mirrorfears.com/

 

 

XtetX#33 (21 mai, L’Armony) : Haco / Emiko & KiriSute Gomen / M.A.K.T. Sono

xtetx33FB

 

Une soirée XtetX autour de la musicienne japonaise Haco lors de sa tournée européenne du printemps 2018.

Lundi 21 mai
L’Armony
39 Rue Edouard Vaillant
93100 Montreuil
19H-22H (fin de la musique à 22H)
5 euros
Page facebook de l’événement

Haco

http://www.hacohaco.net/haco/home.html
Active depuis les années 80, Haco est une des figures marquantes de la scène musciale expérimentale japonaise, notamment au sein des groupes After Dinner puis Hoahio. Elle est à la fois compositrice, chanteuse, multi-instrumentiste, improvisatrice utilisant voix et instruments électroniques, artiste sonore.
Lors de son précédent passage à Paris en septembre 2016 elle nous avait présenté son projet expérimental bugscope.
A l’occasion de cette nouvelle tournée européenne au printemps 2018, elle nous proposera un set des chansons acommpagné de projection vidéo. Ce sera l’occasion de découvrir son dernier album en date Qoosui, une pop éthérée aux arrangements désormais principalement électroniques et toujours aussi subtils.
Ce concert est la seule date de Haco lors de sa tournée européenne de 2018. En plus de son set solo, elle concluera la soirée dans une improvisation collective avec les autres musicien.ne.s présent.e.s.

 

Emiko & KiriSute Gomen (Emiko Ota & Julien Omeyer)

http://www.emikoota.com
Emiko & KiriSute Gomen
Musicienne japonaise de formation classique, Emiko Ota se met à la batterie à 18 ans et monte l’un des premiers girls band rock newwave au Japon : OXZ. Après avoir évolué dans diverses formations de rock expérimental dans les années 1980, elle s’installe à Paris en 1990, jouant notamment avec Mami Chan Band, Fantazio, Urban Sax, Taiko Kanou…
En 2011, elle monte son propre groupe avec des musiciens japonais, Emiko & KiriSute Gomen, où elle souhaite mélanger la pop, le rock, et les minyo traditionnels japonais. C’est le tout premier groupe où elle se concentre sur le chant. Les membres du groupe viennent (ou reviennent) du Japon et le cœur de leur musique repose sur le mélange de minyo (chanson traditionnelle populaire japonaise) et de west-coast rock n’ roll, en se permettant également l’appropriation de thèmes de musiques de films ou de chansons pop japonaises des années 60′, offrant à Emiko Ota toute la liberté d’exercer sa nature de « musicienne-caméléon ». À chaque morceau, le groupe réalise un arrangement dans un style qui lui est propre. Il s’agit, tout en témoignant d’un profond respect pour les minyo interprétés, de s’en approprier les composantes profondes, et de les confronter à la musique occidentale contemporaine. La démarche est similaire à ce qui fait la spécificité de la culture japonaise depuis son Histoire, la recherche d’un équilibre entre la force de la tradition et l’influence du monde occidental. Avec Emiko & KiriSute Gomen, cette évolution se fait au contact direct avec celui-ci, en France.

Julien Omeyer a commence ses activités de musicien sous le signe de “earn your ears”, à la recherche de divers équilibres entre improvisation et composition (premier album expérimental COMPROVISE(d) II – wander waver water and wind paru en 2006). Dès cet album, l’inspiration japonaise prédomine (Otomo Yoshihide, Takemitsu Toru…). Principalement guitariste, on peut également l’entendre au biwa, à la basse, au violoncelle…Il intègre en 2013 le groupe Emiko & KiriSute Gomen, fondé par Emiko Ota, et se consacre désormais presque exclusivement à la musique japonaise.

Le premier album du groupe, Shyohatto, est sorti en septembre 2013. Sur En’Ma-O, leur dernier disque en date, ils sont rejoints par Kawabata Makoto, leader des Acid Mother Temple.

En fin de set, Haco rejoindra le groupe pour une improvisation en trio (et plus si affinités…)

M.A.K.T. Sono

La soirée commencera avec le premier concert de M.A.K.T. Sono, issu de la rencontre de Magali Albespy et Kecap Tuyul autour d’une appétence commune pour des pratiques d’improvisation laissant la part belle à l’indétermination. Leur collaboration repose sur l’exploration de diverses configurations de jeu avec un appareillage électronique modulaire propice à la génération de situations instables et faisant vaciller la notion de maîtrise instrumentale. M.A.K.T. Sono expérimente des formes à la fois ludiques et méditatives entre le geste et le son, l’oreille et la main, l’activité et l’inactivité, la machine et le vivant.

Magali Albespy est danseuse et performeuse. Elle aime écarter les bordures des formats et des disciplines artistiques. Elle explore dans le corps, la vidéo et le son en rassemblant ses pratiques autour du goût pour la composition en temps réel.
https://magalialbespy.wordpress.com/
Non-musicien antididacte, Kecap Tuyul échoue depuis des années à faire comprendre ce qu’il entend par son approche échécologique de l’improvisation et persévère dans la non-maîtrise en remettant régulièrement en question ses pratiques de jeu et son rapport aux contextes de ses activités menées en public.
https://kecaptuyul.wordpress.com/collaborative-projects/m-a-k-t-sono/

Leur premier album, “If you were a clarinet” est disponible sur eg0cide productions.

 

XtetX#34 (23 mai, Tiasci) : AvA sKin (Judith Kan & Behrang Pourhosseini), Trio Alex du Closel/ Louis Prado / Sol Lena Schroll

La 34ème soirée XtetX sera complètement acoustique. Elle aura lieu au Tiasci, dans le cadre de la série de concerts Improptissimo organisée par Fred Marty, avec au programme: deux formations inédites

Tiasci
13 rue de l’aqueduc
75010 Paris
Mercredi 23 mai, 20H30
10 € (buffet inclus)
Page facebook de l’événement


AvA sKin

Behrang Pourhosseini, santour
Judith Kan, voix

AvA sKin c’est la rencontre entre une voix féminine et un instrument du répertoire iranien traditionnel, le santour.
La musique d’AvA sKin, par le biais de l’improvisation, essaie de rendre justice à la matérialité des voix dépourvues de sens dans certaines traditions musicales, entre autres le répertoire traditionnel iranien, dominé par la voix masculine en possession du sens, de la littérature, la parole et l’articulation.
En mouvement et à la recherche d’un son commun et singulier qui permettrait de sortir des postures et fonctions établies, AvA sKin rebat les cartes, en jouant avec la laideur, l’abject, l’obscène, l’informe, pour reconfigurer le matériau, le beau.


Trio Alex du Closel/ Louis Prado / Sol Lena Schroll

Alex du Closel: piano préparé
Louis Prado: contrebasse
Sol Lena Schroll: saxophones

Alexandre Du Closel est pianiste, après avoir étudié les musiques jazz et classique, évolue maintenant dans les musiques improvisées, libres et expérimentales. Leader du groupe Nahima, il participe aussi à différents événements notamment avec le collectif 2035.

Sol Lena Schroll est saxophoniste, il a d’abord étudié la musique classique à Grenoble pour ensuite étudier le jazz à Paris. Il est actuellement étudiant au CNSM et évolue dans différentes formations.

Louis Prado est contrebassiste. Il a étudié la musique classique et le jazz dans les conservatoires parisiens, tout en pratiquant les musiques improvisées libres et expérimentales. Il participe également à différents événements organisés par le collectif 2035.

Ces trois improvisateurs ont déjà joué ensemble dans divers contetxtes, mais ce sera leur premier concert avec cette formation.

Solo Duo Trio #2 (29 mai, Instants Chavirés) Laurent Di Biase / Sig Valax & ZARAZ WAM ZAGRAM / Camille Émaille, Nina Garcia & Arnaud Rivière (co-orga Apocope – eg0cide – Instants Chavirés)

 

Solo Duo Trio #2
Laurent Di Biase / Sig Valax / Camille Emaille, Nina Garcia & Arnaud Rivière

29 mai 2018
Instants Chavirés
7 Rue Richard Lenoir
Montreuil
Ouverture des portes à 20H
Début du concert à 20H30
10 EUR plein tarif sur place
8 EUR tarif abo / montreuillois et préventes.
Préventes en ligne : https://www.yesgolive.com/instants-chavires/std2-aux-instants-chavires
Page facebook de l’événement

Les Instants Chavirés s’associent à la deuxième édition du projet Solo Duo Trio initié par les labels Apocope et Eg0cide. Cette série de concerts est dédiée aux rencontres entre musiciens invités à tenter le temps d’un live un projet ou une formation inédits selon un format simple et chaque fois identique : à un, à deux ou à trois. Chaque concert fait l’objet d’un enregistrement afin d’offrir sous la forme d’albums numériques un panorama de la scène expérimentale improvisée du moment.
https://label-apocope.wixsite.com/apocope
https://eg0cide.com/

Laurent Di Biase
http://laurentdibiase.free.fr/

Laurent Di Biase est un artiste sonore dont les œuvres prennent la forme de performances concerts, de sculptures installations, de compositions électroacoustiques. Fortement inspirée par la culture d’avant-garde, sa pratique s’oriente vers les liens probables entre les arts multimédias et la musique expérimentale. Cette approche transversale et pluridisciplinaire se reflète également dans la diversité de ses performances live. Que ce soit avec un laptop ou avec des dispositifs analogiques personnalisés, il sculpte ou génère en temps réel des matières sonores brutes pour en extirper flux chaotiques et formes en perpétuelles évolution.

Sig Valax & ZARAZ WAM ZAGRAM
https://www.sigolenevalax.net/

Musicienne et artiste travaillant divers médiums numériques et analogiques, Sig Valax a étudié la composition électroacoustique au conservatoire de Pantin avant de développer une pratique d’improvisation live nourrie de diverses expériences, dans le cadre de l’Atelier du système B, avec les groupes Sysma, Vierge Noire et Mesce Basse ainsi qu’en duo avec Sophie Agnel et Félicie Bazelaire. Un de ses instruments de prédilection en concert est le Perséphone, un synthétiseur analogique à ruban, amplifié sur un ampli guitare.
Elle jouera pour la première fois en duo avec ZARAZ WAM ZAGRAM un acteur clé de la scène noise DIY parisienne, organisateur des soirées Le Non_Jazz. ZARAZ WAM ZAGRAM se produit régulièrement en solo et dans diverses formations (mentionnons par exemple les inénarrables Friponnes de porc) avec un dispositif hybride dont chaque élément est utilisé de manière rigoureusement non-conforme aux indications du manuel, les cassettes de provenances inconnues semblant se fondre dans un entrelacs de feedback ultra dense ponctué de fulgurations tranchantes et secoué de pulsations grumeleuses.

Camille Émaille, Nina Garcia et Arnaud Rivière
https://camilleemaille.com/
https://nolagosmusique.bandcamp.com/album/mariachi
http://http.http.http.http.free.fr/

Le dernier set de la soirée sera un trio inédit réuni par Arnaud Rivière, autre activiste et passeur bien connu des amateurs d’improvisation sauvage et de bruit accidenté, en tant que musicien et animateur de l’Atelier du système B. Créateur d’un instrumentarium atypique centré autour d’un électrophone et d’une table de mixage hackés jusqu’à la moelle, il jouera avec deux autres musiciennes habituées aux péripéties sonores sans filet.
Camille Émaille, percussionniste de formation classique et spécialiste du répertoire contemporain est également très active sur la scène improvisée. Elle a notamment joué avec William Winant, Le Quan Ninh, Fred Frith, John Butcher, Benat Achiary, Roscoe Mitchell, Gunter Baby Sommer et Zeena Parkins. En 2017 elle a sorti son premier disque en solo, « Bekkos » sur le label portugais Creatives Sources Recordings.
Nina Garcia, alias Mariachi, elle, travaille au corps une guitare électrique avec une énergie rock sans oeillères et une liberté sans concessions, mêlant feedbacks, raclements, impacts, résonances avec une détermination réjouissante. Outre son travail solo, elle joue régulièrement en duo avec Maria Bertel, Augustin Bette, ainsi que dans les groupes Mamiedaragon et Qonicho B